Elise Lasne

Elise Photo site Festen OK

Localisation : accompagnement à distance via Skype.

 

J’ai senti très jeune comme un grand vide en moi. Il m’était impossible d’être totalement moi-même, j’étais dans l’obligation de faire passer les désirs des autres avant les miens. Je me pliais en quatre pour correspondre à ce que je pensais qu’on attendait de moi : la bonne copine, la fille bien dans ses baskets, la femme idéale… Je vivais un immense tiraillement qui était invisible aux autres.

Sur le papier, j’avais tout pour être heureuse ; dans la réalité, je ressentais une tristesse profonde et intense.

Dès le lycée, je me suis mise en quête de moi-même. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à regarder de nombreux films ; j’étais fascinée par toutes ces vies, toutes ces expériences possibles. Je projetais ma vie sur l’écran, ce qui me permettait de ne plus sentir mes angoisses. C’est au cours de mes études en information et communication que j’ai eu mes premières prises de conscience qui allaient faire sens plus tard : quelque chose s’éclairait en moi quand j’étudiais le fonctionnement de l’esprit humain, et particulièrement les théories des premières thérapies brèves.

J’ai ensuite travaillé pendant six ans sur les plus beaux chefs-d’œuvre du cinéma dans une société de distribution. Ça me plaisait beaucoup, mais là encore, je sentais que je fuyais ma vie en me plongeant dans la fiction. Dans la réalité, je passais de la joie à la tristesse en un quart de seconde, je refoulais tous mes désirs et j’avançais avec la sensation de porter le malheur du monde sur mes épaules. Je me sentais bloquée dans ma vie, dans mon travail, dans mon appartement…

J’ai testé, durant toutes ces années, de nombreuses méthodes : du développement personnel à la psychothérapie, en passant par la thérapie comportementale et cognitive, sans qu’aucune ne m’éclaire sur les raisons de mon mal-être. J’étais toujours aussi mal et, de plus, je culpabilisais de l’être.

C’est alors que j’ai entendu parler de la méthode d’André. J’ai tout de suite su que c’était ça, que c’était le début d’une nouvelle vie. Quelqu’un mettait enfin des mots sur ce pourquoi j’étais mal, et sans détours. C’en était fini de tourner autour du pot…

Dès la première séance, j’ai senti un soulagement. Et très vite, les prises de conscience sont apparues.

La libération a tout débloqué et j’ai pu commencer à vraiment vivre pour moi-même. Je n’étais plus dans la fiction mais dans la réalité et je sentais qu’il me fallait agir. J’ai quitté mon travail, déménagé dans le sud, je me suis découverte une passion pour le yoga, je me suis mise à dessiner, à écrire… Quelque chose de lumineux, que je pressentais depuis longtemps, s’est ouvert en moi.

Depuis, j’apprends chaque jour à me connaître, à m’ouvrir, à affirmer ce que je sens profondément, à m’aimer telle que je suis.

J’incarne le rôle de ma vie.

Accompagner ceux qui le souhaitent à mettre en lumière leurs zones d’ombres, leurs schémas répétitifs et à s’en libérer, m’est apparu comme une évidence. J’ai trouvé cette méthode alors que j’avais perdu l’espoir d’être bien dans ma vie, et aujourd’hui, je soutiens les autres dans leur cheminement vers eux-mêmes, avec la certitude que c’est efficace. J’utilise l’hypnose et l’EFT, mon empathie ainsi que ma capacité naturelle d’écoute.

Je vous recevrai en direct, près d’Alès, ou je vous accompagnerai via Skype.

Au plaisir de vous rencontrer !

Contactez-moi : lasne.elise@gmail.com

Témoignages