Quel chemin, quel beau chemin, quel sacré chemin !

Quel chemin, quel beau chemin, quel sacré chemin !

15 ans de thérapie, des dizaines de thérapies brèves, de soins énegétiques, des centaines de livres de philosophies, de développement personnel, une ouverture spirituelle, des stages en tous genres, un master en PNL…. Après des années d’un bien-être « illusoire » je replonge et ça fait mal, vraiment mal, c’est la dépression profonde.

Je tombe sur le livre »Plus de peur que de mal » d’André Charbonnier, je pleure du début à la fin, ça résonne en moi, j’ai déjà une gratitude immense pour le travail d’André. Je vois le film Festen, je pleure toutes les larmes de mon corps, je tourne encore et encore en moi ce besoin de me lancer dans le Festen, je ne vois pas comment je peux passer à côté de ça, c’est ça. En grande difficulté financière, cela devient tout de même ma priorité.

Je choisi de me faire accompagner par une fée, une fée de lumière à l’intention pure et à l’amour pur, Elise Lasne.

Quand ça démarre, ça secoue, ça chahute, ça boulverse, ça renverse, ça décoiffe, et WAOW, le voile, les voiles se lèvent, tout était là, juste là.
Quelle joie de se découvrir, de s’aimer, d’aimer, d’être en amour, ça vibre, ça sonne, c’est lumineux et c’est parti pour le grand jeu…

Une gratitude immense pour le travail d’André pour ce travail d’accompagnement et le travail continue et est précieux même après le Festen avec les messages du matin.

Quel bonheur de s’aimer, d’aimer tout ce qui est, d’aimer de cet Amour Pur.

Profonde gratitude.
Sarah-Jane