Se libérer avec son accompagnant


Comment choisir votre accompagnant ? 


Le lieu 

Il se peut que l’un d’entre eux vous accueille près de chez vous. Cependant, bien qu’ils soient répartis dans le monde entier, cette éventualité n’est pas la plus probable. Vous serez peut-être amené à faire ce travail via Skype. C’est un outil génial qui assure un contact et un échange d’énergie vraiment très intéressant. L’absence de présence physique n’est absolument pas un obstacle (hormis peut-être pour votre mental). D’ailleurs, André Charbonnier lui-même a commencé ce travail à distance, avant l’avènement de Skype, en accompagnant des personnes au téléphone uniquement… Et cela fonctionnait parfaitement avec exactement les mêmes résultats.

Ecoutez votre cœur !

Il peut vous sembler important d’obtenir les meilleures garanties sur le papier : âge, diplôme, expérience, etc., mais en vérité, vous savez bien que c’est uniquement votre mental qui cherche à être rassuré par des informations tangibles. Le nombre d’années ne vous garantit pas la performance. De ce point de vue là, la seule assurance que vous avez, c’est que les années produisent des vieillards ! Vous pourriez vous dire qu’un accompagnant étant par ailleurs psychologue diplômé possède plus de chance d’être performant. Même si ce n’est pas totalement faux, un psychologue utilise un tout autre modèle que celui du Festen. Ce qui fait la performance d’un accompagnant, c’est tout d’abord son élan vers les gens, sa passion de les aider. Depuis son plus jeune âge, il était attiré par cela… Même si parfois, et il l’ignorait encore. Vous devez sentir dans votre cœur que votre accompagnant veut cette libération pour vous !

Ensuite, un de ses outils les plus puissants est son intuition.

Elle se manifeste par des sortes de fulgurance concernant votre situation. D’un seul coup, l’information est là (vous verrez d’ailleurs qu’après votre cérémonie, vous travaillerez à développer la vôtre) ! La présence et la puissance de cette intuition dépendent en partie du lien qui vous unit à lui. Elle est la plus opérationnelle lorsque celui-ci est le plus solide et le plus transparent. Pour cela, il est indispensable que règne la confiance entre vous. Ceci n’est pas affaire de raison, de performance, mais de cœur ! Le travail à deux est une alchimie et une part non négligeable de ce travail repose sur des critères bien mystérieux. Votre mental est limité pour appréhender tout ceci…

Par ailleurs, une part de vous souhaite vous empêcher de faire ce travail. C’est ce que l’on appelle les résistances. C’est ce qui vous fait vous saboter lorsque vous êtes en train de remettre en cause un des mensonges que vous avez créés. Pour toutes ces raisons, tenez votre mental le plus éloigné possible de la décision. Regardez les photos, lisez les textes de présentation… Et ressentez ce que cela vous fait. Ecoutez votre cœur, imaginez-vous vous confiant à la personne en question… Que ressentez-vous ?

Voir tous les accompagnants


Le premier entretien


Vous avez choisi ? Alors, il vous reste à prendre contact avec votre accompagnant pour un entretien d’analyse de deux heures, à l’issue duquel vous saurez exactement quel est votre problème, d’où il vient et comment le résoudre. Il vous expliquera aussi qu’il sera disponible pour vous à tout moment durant tout le processus de libération. Vous pouvez compter sur lui !


Le déroulement de l’accompagnement 


Durant la première partie de l’accompagnement, vous serez guidé par la rigueur de la méthode et la présence de votre accompagnant.

Le plus souvent, six séances de travail de deux heures sont nécessaires et suffisantes pour construire votre cérémonie de libération. Si vous avez plus de chapitres à rédiger que la moyenne, cela pourra aller jusqu’à sept.
Vous explorez profondément vos peurs, vous identifiez les mensonges que vous avez créés, en même temps que vous comprenez intellectuellement et viscéralement la façon dont vous vous êtes structuré.
A chaque séance, et jusqu’à votre libération, vous montez de plus en plus en conscience. Le plus souvent, vous commencez même à vous sentir beaucoup plus libre, même avant votre cérémonie.

Après votre libération, vous entrez dans un Nouveau Monde. Certaines choses se sont modifiées toutes seules, comme le fait de n’être plus touché par des remarques désobligeantes, ou le besoin de sauver l’autre, ou l’attachement à une personne, etc. ; pour d’autres, vous avez besoin d’apprendre, d’intégrer des nouveaux comportements. Cela peut être le fait de parler en public, la capacité à s’affirmer, la possibilité d’oser, etc.

Il est donc impossible de prédire ce que sera la deuxième partie pour vous, hormis qu’elle durera elle aussi six séances : elle sera conçue sur mesure par votre accompagnant en fonction de ce que vous avez besoin de modifier et ce que vous avez besoin d’apprendre… Et bien sûr de ce que vous, vous souhaitez. Il puisera dans sa panoplie d’outils pour vous permettre de vous déployer et de manifester qui vous êtes vraiment : il pourra ainsi lui utiliser des techniques de coaching, d’hypnose, différents outils corporels, énergétiques, etc.

Ce dont vous avez l’assurance, c’est que vous remettrez le mental à sa juste place, de manière à ne plus subir sa tyrannie ; vous allez développer votre intuition, cette capacité à prendre les décisions parfaites, sans passer par un chemin logique et rationnel…

Vous aurez donc travaillé en tout 12 séances de deux heures : 6 avant la cérémonie, 6 après.
Vous savez où vous allez, dans un processus très court et très rigoureux.


Le coût


Il varie selon le accompagnants et les pays. Les tarifs varient généralement entre 50 € et 100 € de l’heure.
Le plus simple est donc de demander le tarif à l’accompagnant qui a votre préférence.
Encore une fois, écoutez votre coeur, plutôt que votre porte-monnaie (même si l’argent a bien sûr son importance) : ce Festen sera unique dans votre vie ! Que sont quelques centaines d’euros à l’aune de toute une vie ? N’est-il pas préférable de faire ce travail avec la personne avec laquelle vous vous sentez vraiment en affinité ?